• HOZarchitecture

shou-sugi-ban la technique du bois brulé

Mis à jour : janv. 19

La technique du shou-sugi-ban reste encore marginale en France. Néanmoins, elle intéresse de plus en plus de personnes.

De plus en plus de créateurs, architectes et bricoleur s'en emparent pour créer des meubles, bardage de maison...

Cela reste avant tout une technique simple et accessible dans sa mise oeuvre.

Du bois, du feu, un peu de précaution et d'envie.


Cette méthode ancestrale de traitement du bois provient du Japon.

Ses avantages sont multiples, le bois brûlé permet notamment de rendre le bois résistant à l'eau et au moisissure avec un traitement 100% naturel.

Sa teinte général ne variera que très peu avec les années, mais durant la journée, celons l’ensoleillement le bois brûlé passera du matte au brillant avec toute une gamme de teinte.



L’UTILISATION DU BOIS BRÛLÉ DANS L’HABITAT EST UNE TECHNIQUE ANCESTRALE.

L’origine la plus connue est la technique japonaise du shou-sugi-ban ou yakisugi. Elle permettait et permet toujours de protéger naturellement le bois. Aujourd’hui, c’est son aspect esthétique qui attire le plus, bien que ses vertus restent toujours d’actualité.


HOZarchitecture s'est essayé au concept, avec participation du Maître d'ouvrage.

Le projet est en cours de construction, pour les photos et la vidéo de brûlage du bois c'est ici.


Parce que les autres comptent, quelques références en la matière:


Bois-noir.net

architecturebois.fr

nemarchitectes.com